Les enfants terribles

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Ils sont indissociables, intimes même, mais ils peinent  . . .   à bien s'entendre !

L'interaction entre l'enceinte et le local est un sujet sans fin. Les dimensions, la nature des murs, des revêtements, l'aménagement, . . . tout intervient pour créer un champ sonore tout sauf uniforme dans une pièce de vie.

Chez Aster Audio, on sait qu'il faut "faire avec", que chaque enceinte se comportera différemment dans chaque pièce d'écoute.

Par contre, il est possible de limiter les variations de niveau en positionnant judicieusement le système. . . .

 

. . . et notamment l'altitude des enceintes  !

 

L'illustration ci-dessus est le résultat d'une simulation sur l'excellent Logiciel REW. On voit que les dimensions de la pièce d'écoute influencent énormément la réponse en fréquences et lui donnent cet aspect torturé.

C'est pourtant le meilleur compromis possible en jouant sur la position en hauteur des enceintes. Et cela correspond au 1/4 de la hauteur sous plafond, soit un peu moins de 65 cm pour une pièce standard.

C'est précisément à cette valeur que se trouve positionnée la sphère. Aster500 sur son tabouret spécifique.

 

Grâce à son extrême rigidité, le coffret de la sphère ne transmet quasiment aucune vibration à son posage, qui n'est donc que légèrement découplé.

 

La géométrie sphérique permet en outre de positionner très précisément l'axe du Haut-parleur en l'inclinant en direction de la zone d'écoute (à hauteur d'oreille).